Pourquoi agir ?

Nous vivons dans une société de consommation. Notre rôle de citoyen se résume aujourd'hui à consommer pour faire croître nos sociétés, ce qui signifie travailler pour gagner de l'argent et l'utiliser, cela dans le but de faire tourner la machine. Cette roue infinie laisse libre court à un libéralisme affamé dans lequel il n'a jamais été aussi nécessaire d'agir. Il n'est pas sujet ici de développer des arguments en faveur d'un stop à la croisssance, et nous vous renvoyons vers l'étude de la collapsologie et de la décroissance si vous êtes à la recherche de contenu scientifique permettant une approche objective.

Quelles sont donc nos armes, aujourd'hui, pour lutter aujourd'hui efficacement ?

Nous avons la possibilité en tant que citoyen "libre de l'usage de son argent", de choisir ce que nous consommons. Ce choix de consommation est un moyen d'impacter notre société. Plus qu'un choix, c'est un vote de chaque instant. Le vote citoyen démocratique n'est plus l'illusion commune, le fonctionnement démocratique a muté avec l'implantation du capitalo-libéralisme au coeur de nos systèmes et par conséquent la manière de voter du citoyen lui permettant d'être acteur également.

Il faut donc se mettre à jour. Voter et exprimer ses idéaux aujourd'hui, ce n'est plus se rendre aux mairies lorsque l'on nous fait signe ; Voter et Exprimer ses idéaux c'est agir de manière concrète, et notamment à travers ses choix de consommation, sa manière de vivre et donc ses habitudes

Devenir acteur et garant d'une humanité plus juste, plus écologique et plus résiliente ne dépend que de nous, et il n'est pas utopique de penser que nos actes individuels influencent et influenceront l'avenir. 

Bien sûr, le monde ne changera pas uniquement directement de par ces actes individuels. Ce sont les mentalités, les nouvelles "normes" et l'éveil des consciences vis à vis de l'écologie qui découlent de ces actes qui seront en mesure d'impacter le système aux niveaux sociologique et sociétal

Ouvrages liés à la consommation

Guide de l'anticonsommateur. Martine Grapas, Dorothée Koechlin-Schwartz, 1977

Consommer Autrement, la réforme écologique des modes de vie. Michelle Dobré, Salvador Juan, 2009.

La Consommation Engagée. Sophie Dubuisson-Quellier, 2009.

×